Fête des Vignerons, fiasco ou succès ?

par Administrateur 24.09 2019
La Confrérie a communiqué dernièrement un manque de recettes de 16 millions sur un budget de 100 millions, connu depuis longtemps.
Cela a généré dans les médias une multitude de commentaires, de chroniques et d’éditos. Il y a presque unanimité des termes utilisés, tels que fiasco, folie des grandeurs, financièrement inaccessible, erreurs stratégiques, etc.
 
Personnellement, je pense que le déficit sera supérieur à ce qui a été annoncé lorsque le bilan définitif sera communiqué. Et alors ?
 
La seule critique que je peux au moins partiellement partager concerne le prix des entrées, car une telle fête doit être accessible à tout le monde. Comme conséquence, il faut alors accepter que le déficit soit plus élevé.
 

UN SPECTACLE FÉERIQUE, EXCEPTIONNEL ET INOUBLIABLE

 
Faisons maintenant un bilan sommaire. Le spectacle était féerique, exceptionnel et inoubliable. Mais il y a bien plus, car avec ses 5'500 participant-e-s bénévoles, c’était également une magnifique démonstration de la cohésion sociale de notre pays.
 
Des personnes qui ont donné beaucoup de temps, mais aussi d’argent pour leurs costumes. Des bénévoles issus de toutes les couches sociales, de tous les métiers, des immigré-e-s, des habitant-e-s de tous les cantons. Les Suisses se sont montrés sous leur meilleur jour. La petite ville de Vevey avec environ 20'000 habitants a vu sa population doubler chaque jour, et ce, pendant toute la durée de la manifestation !
 
Est-ce qu’il y a eu des incidents majeurs, des bagarres ou des incivilités à répétition ? Est-ce qu’il a fallu prendre des mesures de sécurité importantes, avec des policiers partout comme à chaque match de football par exemple ?
 
Quand j’ai vu cette fête avec tout ce que cela implique, j’étais fier d’être Suisse, fier de faire partie d’un peuple capable de se divertir dans un contexte cosmopolite avec une magnifique ambiance, et en se sentant en parfaite sécurité.
 
Le monde entier nous envie exactement pour cela !
 
La magnifique réussite de la Fête des Vignerons appartient, en marge des organisateurs et bénévoles, aux centaines de milliers de personnes qui se sont déplacées à Vevey.
 

ET QUEL EST LE DÉBAT AUJOURD’HUI ? L’ARGENT !

 
Nous sommes un petit pays, certes, mais l’un des plus riches du monde. Si un pays comme le nôtre n’a pas les moyens de s’offrir un tel événement, qui pourrait donc le faire ?
 
La plupart des chroniqueurs et éditorialistes ne se soucient que de l’argent public. Je souhaiterais qu’ils prennent en considération non seulement les dépenses, mais également les revenus.
 
Admettons que le déficit soit de 20 millions. Les organisateurs de la Fête des Vignerons ont notamment versé environ 8 millions aux collectivités publiques. L’impact économique pour Vevey, la région et le canton de Vaud est énorme. Pensez aux hôtels, aux transports publics, aux commerces divers, aux restaurants, et même aux couturiers qui ont pu tailler des costumes pour plusieurs millions de francs. Sur le plan fédéral, le montant de la TVA encaissée lors de la fête est faramineux.
 
Selon 24 heures, il y a eu 1 million de visiteurs et 375'000 spectateurs, qui ont, tous ensemble, dépensé une somme colossale lors des trois semaines de la manifestation.
 
Mais il y a mieux : le budget de Suisse Tourisme est d’environ 95 millions par an, auxquels la Confédération participe à hauteur d’environ 53 millions.
 
Une grande partie de ce budget est utilisé pour le marketing et la publicité à l’étranger, et plus particulièrement les marchés porteurs tels que l’Inde et la Chine.
 
La Fête des Vignerons a eu une couverture médiatique mondiale incroyable. Toutes les grandes chaînes de télévision telles que CNN, BBC, CCTV, NHK, NDTV, et j’en passe, ont couvert l’événement.
 
La valeur publicitaire des reportages dans le monde entier est d’une ampleur sans précédent. Jamais Suisse Tourisme n’aurait pu financer une telle opération de communication pour notre pays.
Le secteur du tourisme représente dans notre pays un impact direct à prix courants d’environ 45 milliards par an, ainsi qu’environ 176'000 emplois.
 
La Fête des Vignerons a donc clairement contribué au développement d’un secteur économique très important.
 

En route pour la prochaine Fête des Vignerons !

 
Alors sincèrement, en tenant compte de tout cela, et surtout de l’aspect social et de l’aventure humaine pour les participants et les visiteurs, que sont 16 ou 20 millions ?
 
La ville de Vevey, le canton de Vaud et la Confédération peuvent se partager ce déficit selon une clé de répartition adaptée, et ils seront toujours largement gagnants.
 
Démontrons au monde, dans la continuité de la magnifique image de la fête, que nous ne sommes pas un peuple mesquin, et réglons cette affaire dans les meilleurs délais.
 
Et espérons qu’il y aura dans une vingtaine d’années de nouvelles personnes aussi courageuses et passionnées pour organiser la prochaine Fête des Vignerons.

Photos

Fête des vignerons