La sagesse du peuple Suisse

par Administrateur 29.11 2020
 
 
Dans sa grande sagesse, malgré « l’ingérence » des églises, plus particulièrement l'église catholique et quasiment toutes les associations proches de cette dernière, ont rejeté les deux initiatives doctrinaires et néfastes pour les peuples concernés. Je pense que le clergé devrait avoir d’autres priorités en s’occupant notamment des personnes dans précarité au lieu de dépenser des sommes colossales pour une campagne de votation. De plus, je pense que l’église a fait bien plus de dégâts, notamment dans les pays africains, avec ses missionnaires ! Il est toujours plus que problématique de lancer des pierres en étant soit même assis dans une maison en verre !
 
Par contre il n’y a pas lieu, pour nous, les gagnants de devenir arrogants ou de penser qu’il s’agit d’un « chèque en blanc ». Toutes les entreprises, travaillant dans des pays étrangers, qui n’ont pas les mêmes standards des droits de l’homme et des standards écologiques différents, doivent maintenant faire preuve de diligence, de contrôle et de vigilance pour faire respecter nos valeurs.
 
C’est à nous tous de prouver que nous faisons valoir le bon sens et que nous sommes capables de protéger les plus faibles.
 
Nous le faisons et nous allons continuer de le faire, sans pour autant faire de l’ingérence, voir du néo-colonialisme.
 
Nous qui travaillons dans des pays lointains ne pourrions pas le faire, sans bienveillance et sans avoir de l'affection pour les populations locales.
Jamais des campagnes de votation n'ont dérivé comme celles de ce dimanche. Des attaques personnelles, des injures, des arguments mensongers, de part et d’autre, des comportements qui ne correspondent pas à notre culture politique. 
 
J’espère qu’il s’agit d’une exception et qu'à l’avenir l’argumentation politique, dans le respect des opinions des autres, primera de nouveau, sans attaques personnelles inacceptables.
 
Jürg Stäubli