fr
fr en de
AccueilJürg StäubliCV

à Propos de Jürg Stäubli

Jürg Stäubli est né à Zürich le 13 novembre 1957. Originaire de Regensdorf (Zürich), de nationalité Suisse, marié et père de cinq enfants nés en 1982, 1984, 1988, 1994 et 1997.

Etudes

Il a obtenu un CFC en Commerce et Administration à Bienne. Après trois ans d’études à Berne, il a obtenu le diplôme supérieur en économie BKS
Il est également titulaire d’un diplôme en marketing (Zürich) et du diplôme d’expert en immobilier du canton de Berne. (Autorisation d’exercer la profession d’agent immobilier, délivrée par le Conseil d’Etat). En 1979 il écrit une thèse sur le sujet « Politique en gestion du personnel » pour l’obtention du diplôme des Etudes Supérieures d’Economie. Il a aussi donné plusieurs conférences à l’étranger.
Le 5 octobre 2004, Jürg Stäubli a obtenu le Ph. D. en économie de l’Université Cosmopolitan du Missouri/USA.

Parcours professionnel

1980 – 1983 :

Lors des examens pour l’obtention du diplôme d’expert immobilier à Berne en 1980, l’un des experts, le Dr. oec. T. Stiffler, a engagé Jürg Stäubli en qualité de responsable des Ventes de la Société bernoise Stifag, leader dans le domaine de la gérance et de la promotion immobilière à Berne. Dans le cadre de ses fonctions, Jürg Stäubli a été appelé à organiser les ventes de Stifag en Espagne, mais aussi à ouvrir en 1981 une succursale à Genève, dont il est devenu directeur. En 1983, Jürg Stäubli a été nommé délégué du Conseil d’Administration de la maison mère à Berne.

JS Holding 1984 - 1997

En 1984,

Jürg Stäubli a créé sa propre société, JS Holding SA, dont le siège était à Genève et le capital social s’élevait à CHF. 100’000.-pour débuter ses activités. Tout en édifiant son groupe, Jürg Stäubli a poursuivi, à titre privé, des activités dans le but de se procurer les moyens nécessaires à l’augmentation régulière du capital social de JS Holding SA.

A partir de 1989,

Ce capital social – entièrement libéré – se montait à CHF. 50’000’000.-. Le groupe figurait à la 262ème place des « Top 500 » des sociétés en Suisse dès 1991.

Dès sa création JS Holding SA a souvent effectué des opérations immobilières, des promotions, des constructions ainsi que l’achat et la vente de biens immobiliers.

 

En 1986 ,

Déjà Jürg Stäubli a diversifié ses activités au sein de JS Holding SA, d’une part en créant des sociétés dans différents secteurs, et d’autre part en achetant des sociétés ayant des problèmes de succession ou de management. Les quatre secteurs principaux de JS Holding SA étaient les suivants :

 

  • L'emballage destiné aux produits alimentaires
  • Les loisirs / articles de sport
  • La construction
  • L'industrie

Jürg Stäubli a créé quatre sous-holdings par secteur d’activités. L’une des holdings se trouvait en Amérique du Nord. Pendant cette période, Jürg Stäubli a créé, respectivement sauvé, plus de 1000 emplois.

En 1989,

Jürg Stäubli a vendu une minorité du capital social de JS Holding SA à la Banque Cantonale de Genève. La majorité du capital-actions de cet établissement est détenu par les pouvoirs publics.

En 1990,

il a introduit Let Holding SA – sous-holding du secteur des loisirs – en Bourse de Lausanne puis à celle de Genève, avec la Banque Cantonale Vaudoise comme chef de fil du syndicat bancaire. Sont actionnaires bancaires de la société Let holding SA, la Banque Cantonale Vaudoise, la Banque Cantonale de Genève, le Crédit Commercial de France, la Banque Landolt Lonfat & Cie à Lausanne, la Banque Darier Hentsch & Cie à Genève. Cette même année, Jürg Stäubli a procédé à une augmentation du capital social de Peralco Construction SA, sous-holding du secteur de la construction, ce qui a permis l’arrivée de nouveaux actionnaires minoritaires, tels que la Banque Cantonale Vaudoise, La Banque Cantonale de Genève et la Banque Landolt Lonfat & Cie.

En août 1991,

soit deux ans seulement après sa création, la société JS Finance Canada Inc. a fait son introduction en Bourse à Montréal dans le cadre d’une augmentation de capital social, avec comme chef de fil, la société de courtage en matière mobilière, Lévesque Beaubien & Geoffrian Inc., société fille de la Banque Nationale du Canada. On a assisté à une sursouscription d’environ 50 pour cent et à l’arrivée d’environ 400 nouveaux actionnaires. JS Holding SA a cependant gardé la majorité. Les investissements au Canada ont commencé en 1989, après divers entretiens avec le Premier ministre du Québec, Monsieur Robert Bourassa, qui a encouragé Jürg Stäubli dans cette direction.

La division canadienne comprenait les quatre secteurs suivants :

  • La vente d'articles de sport avec André Lalonde Sport Inc., environ 25 magasins
  • Les industries Fil Metallique Major LTD, société spécialisée dans la fabrication de treillis industriels
  • La société Hector Jolicoeur Inc., entreprise de nettoyage de vêtements industriels
  • Le projet du World Trade Center Québec, en coopération avec le gouvernement du Québec. L'activité canadienne représente environ 600 emplois. Jürg Stäubli a dirigé le groupe dont il était l'actionnaire principal avec une large majorité.

CF&C Finance Suisse SA - 1997 à ce jour

Au début de 1997,

Jürg Stäubli s’est retiré du management de JS Holding SA. Pendant l’été 1997, JS Holding SA a vendu la plupart de ses sociétés. Jürg Stäubli est nommé en septembre 1997, au Conseil d’Administration de CF&C Finance Suisse SA, en qualité d’Administrateur – Délégué et ensuite comme Président. Parallèlement à cette nouvelle activité, il a vendu les participations restantes de JS Holding SA, cette dernière a été ensuite dissoute. C’est en cette qualité qu’il dirige à ce jour, cette société, plus particulièrement spécialisée dans les domaines suivants :

  • Restructurations financières
  • Achats, fusions, ventes de sociétés
  • MBO / Management Buy Out
  • Achats et ventes de participations minoritaires
  • Ingénierie financière et placements privés
  • Réseaux commerciaux et représentations
  • Mandats spéciaux pour des gouvernements, tels que renégociation des dettes extérieures...

Plan privé

Sur le plan privé, Jürg Stäubli est le fils unique d’une famille d’épicier. Il est marié et est père de cinq filles : Nathalie, Simone, Alessia, Céline et Sarah.

Outre l’allemand, sa langue maternelle, Jürg Stäubli parle et écrit le français et l’anglais, ainsi que, avec quelques lacunes, l’espagnol.

Jusqu’en 1981, Jürg Stäubli a habité la région de Berne, puis de 1981 à 1986, la région genevoise. De 1986 à l’été 1992, il a résidé en Principauté de Monaco. Depuis l’été 1992, il est revenu en Suisse à Granges-Paccot dans le Canton de Fribourg, puis à Prangins depuis 1994.

Jürg Stäubli a évidemment effectué l’école de recrues et le service militaire. Il a obtenu un congé militaire pour cause de domiciliation à l’étranger. Dès son retour en Suisse, il a réintégré l’armée suisse et se trouve depuis 1996 libéré de ses obligations militaires.

Sport

Concernant le football, il a fait toutes ses classes de junior à Zollikofen. A Berne, il a appartenu au contingent de la première équipe de Ligue Nationale A Young Boys (équivaut à la 1ère division en France). Il a également obtenu son diplôme d’entraîneur junior. Parallèlement, il a entraîné une équipe junior de Young Boys à Berne. Il a terminé sa carrière de footballeur en jouant au FC Gland durant trois saisons (2ème ligue). Jürg Stäubli est ensuite devenu président du Palace-Club de Berne (Association des sponsors de Young Boys). Dès 1987 et durant trois saisons, il a été président du Genève Servette Hockey Club. De 1989 à 1996, il a été propriétaire du club de hockey canadien « Les Harfangs ». Il a également été vice-président du FC Granges et de UGS Genève, deux clubs de la Ligue Nationale de football. Aujourd’hui il joue régulièrement au tennis et participe à de nombreux tournois de golf.

Fonctions diverses

Parallèlement à ses activités professionnelles il a de nombreuses fonctions sans toutefois être membre d’un parti ou mouvement politique.

Quelques exemples d’acticités ou missions dans des Associations Culturelles ou des Fondations :

  • Comité pour le centre Européen de la culture
  • Genève Fondation suisse pour les dons d'organes « LES AS DE CŒUR » (fonction de trésorier)
  • Membre du bureau des gouverneurs de la Croix-Rouge, section Québec
  • Gouverneur de la chambre du commerce Québec-Métropolitain
  • Fondation les Muses
  • Fondation Harfang-Etudes
  • Fondation Reverdir le Sahara www.reverdirlesahara.org

Il a siégé dans de multiples comités d’honneur et un tournoi de football international de juniors C (13 ans) porte son nom.

Jürg Stäubli a participé, en tant qu’orateur, à des manifestations ou des débats, traitant plus spécialement de l’économie. Par exemple, à l’Université de Genève, lors de la remise des licences en science économique, à l’Institut Suisse des placements de capitaux, à l’Ecole Supérieure de commerce de Genève pour un débat sur le thème « Ethique et enrichissement », ou encore à l’Université de Lausanne, sur le thème : « Slovénie : les conditions du succès économique ».

Distinctions

En juin 1997,

il a obtenu le titre de « Lord of Scalthwaiterigg » en Angleterre.

En date du 27 décembre 1999,

Jürg Stäubli a été nommé « Special Commissioner » auprès de la « World Development Organization » avec un statut diplomatique, pour des missions spécifiques ponctuelles.

Le 12 février 2000,

Jürg Stäubli a été nommé Professeur h.c. oec., chargé de cours à l’Université de Moscou. Il a enseigné pendant 3 années.

En avril 2000,

Jürg Stäubli a reçu le Grand Mérite national du Sport de la République togolaise et a été fait Officier de l’Ordre du Mono (Légion d’Honneur togolaise).

En octobre 2004,

Jürg Stäubli a été nommé Chevalier de l’Ordre de Malte et a reçu en janvier 2005, la médaille d’argent pour ses mérites caritatifs au sein de l’Ordre.

Jürg Stäubli a été nommé le 14.01.2010 Docteur honoris causa par l’Université d’état des sciences humaines à Bishkek. Il a également été nommé le 1er avril 2011 conseiller personnel du Ministre de la Justice du Kirghizstan et le 10 mai 2011 conseiller personnel du recteur de l’Université d’Etat Arabaev, Bishkek, mandat ayant expiré en 2019.

Le 18.01.2012

le Gouvernement de la République du Libéria a nommé M. Stäubli à titre d’Ambassadeur plénipotentiaire (Ambassador-at-large). Le Ministre des Affaires Etrangères a fait parvenir la lettre d’accréditation auprès de l’UE (Mme Catherine Asthon), le 27.01.2012.

Le 27.06.2012

Jürg Stäubli a été nommé, pour une durée de trois ans, membre du Comité de Surveillance de l’Institut Bancaire et Finances de l’Université d’Etat Arabaev, Bishkek au Kirghizistan. Il a été décoré le 29.06.2012 de la médaille Ier degré de l’ordre du faucon académique.

En 2013,

il a été élu Vice-Président du Cercle Diplomatique de Genève et le 18.4.2013 adoubé comme Chevalier et ensuite élever au rang de Commandeur de l’Ordre de Saint-Gabriel.

En 2014

Jürg Stäubli était nommé Connétable de l’Ordre de Saint-Gabriel.

Jürg Stäubli est également membre de la Fédération Européenne Diplomatique et Consulaire (FEDC). En décembre 2013 il a été nommé Professeur honoris causa de l’Académie d’administration publique auprès du Président de la République Kirghize.

Le 20.04.2015

Jürg Stäubli a été nommé par un Arrêté, Conseiller spécial du Président de l’Assemblée Nationale de la République de Madagascar.

A la date du 29.09.2015

Jürg Stäubli a reçu la médaille d’or de l’Université d’Etat Arabayev à Bishkek pour ses mérites académique et qualité de Conseiller du Recteur de l’Université. Avant lui seul deux ancien Premier-Ministres et l’ancienne Présidente de la République Kirghizistan, Mme Roza Otounbaieva ont obtenu cette médaille.

En septembre 2020,

il est reçu par le Président R. Kaboré du Burkina Burkina Faso.
Ce dernier le décore en tant qu’Officier de l’Ordre National et il est nommé, par sa Majesté le Roi, Chef Coutumier Honorifique du Royaume de Comin-Yanga.

Engagement social

Il y a quelques années, Jürg Stäubli a financé avec deux partenaires Suisses la nouvelle construction et l’exploitation de l’école « Ampere » à Lomé au Togo. Il y a environ 300 enfants, parmi les plus démunis du pays qui peuvent ainsi avoir accès à la scolarité.
Il aide financièrement depuis plusieurs années un orphelinat de Bishkek et soutient financièrement plusieurs Fondations en faveur des enfants et de la recherche médicale. La Fondation Action Innocence lui tient particulièrement à cœur.

La Fondation Petram dont il est un des décideurs,dispose à fin 2014 d’une fortune qui dépasseCHF 40 Millions.

Elle est reconnue d’utilité publique et est soumise à la surveillance du Département Fédéral de l’Intérieur de la Confédération Suisse. Cette dernièresoutient de multiples projets dans de multiples domaines dans le monde entier.

www.petram.foundation

Prangins, novembre 2020