Discours de Jürg Stäubli, lors de la réception à l’honneur du Président de la République du Bénin

par Jürg Stäubli 19.11 2015
Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères de la République du Bénin,
Monsieur le Directeur Général de l’ONU,
Vos Excellences Madame et Messieurs les Ministres,
Madame la Maire de la ville de Genève
Vos Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,
 
Nous sommes tous très heureux de pouvoir vous accueillir, Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères, à Genève.
C’est avec inquiétude que nous avons appris hier que le Président est souffrant et qui ne peut malheureusement pas être parmi nous.
Nous lui souhaitons un bon rétablissement et nous vous prions de lui transmettre toute notre amitié.
 
Les relations entre la Suisse et la République du Bénin sont bonnes et amicales.
En 1981 la Suisse et le Bénin ont conclu un Accord-cadre et en 1983 la Suisse a ouvert un bureau de coopération à Cotonou.
Il s’agit d’une coopération économique mais également dans les domaines de l’éducation et de la formation.
 
Les échanges commerciaux sont certes encore modestes, avec des exportations au Bénin pour CHF. 31 millions et des importations pour CHF. 80 millions en 2014.
Mais ce qui est encourageant c’est que ces chiffres sont en permanente croissance.
 
Votre Gouvernement a mis des priorités sur les ressources humaines, de la gouvernance concertée, du développement de l’esprit d’entreprise et de la construction de nouvelles infrastructures.
Avec un économiste averti à la tête du pays, votre gouvernement travaille sans relâche pour attirer des investisseurs et pour assurer la croissance.
 
Le Chef d’Etat avec son Gouvernement avait prévu une croissance de 5% par année et vous avez tenu votre engagement.
Dans les années 2013-2014 vous avez atteint une croissance d’env. 5.5 % et l’estimation pour 2015 est de 5.6 % et de 6 % pour 2016.
La dette publique était, à fin 2014, d’env. 31%.
 
Ces chiffres font rêver un certain nombre de Ministres de l’Economie et des Finances occidentales.
Pour un pays qui n’a que très peu de ressources naturelles et dont le secteur primaire représente env. 1/3 du PIB, les chiffres mentionnés sont d’autant plus remarquables.
 
En plus, il y a une possible progression considérable dans ce secteur, car actuellement il y a moins que 25% des terres arables qui sont exploitées.
 
Grâce à la politique menée, il y a une multitude de raisons d’investir au Bénin :
  • Un environnement politique stable.
  • Le Bénin est un modèle démocratique en Afrique.
  • Une volonté d’émergence économique du pays.
  • Un cadre juridique et une fiscalité incitatifs aux investissements.
  • Des ressources humaines compétentes.
  • Le libre-échange dans un marché commun, qui est la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Cette dernière regroupe 15 pays, avec env. 350 Mio de consommateurs. En 2013 le PIB était d’USD 674,3 milliards, ce qui représente la 20ème puissance économique mondiale.
  • Des réseaux de communication en développement constant.
  • Et finalement, un atout majeur, qui est la situation démographique ! 43 % de la population du Bénin est âgée de moins de 15 ans.
 
Certes, le chemin à parcourir est encore long, difficile et plein d’embuches, mais l’environnement politique et structurel grâce à votre gouvernance, est plus que favorable.
 
C’est donc avec sérénité, que le peuple béninois peut envisager l’avenir !